Outils pour l’éthique de l’ingénieur

« Chez les gouvernants, le sens de l’éthique est généralement inversement proportionnel au sens de l’étiquette ». Mots et Grumots, Marc Escayrol

Voici un article qui fait écho à celui que j’ai rédigé sur la PERMAINGENIERIE (voir sur ce blog). Il apporte une réflexion sur la façon de promouvoir l’éthique en ingénierie. On notera le passage sur le rôle de l’ordre des ingénieurs au Québec, qui a le pouvoir de radier un ingénieur, tout comme l’ordre des médecins…

Ethique dans l’ingénierie : une responsabilité sociétale encore trop peu encadrée | Techniques de l’Ingénieur (techniques-ingenieur.fr)

Le triptyque suivant est pour moi un bon début de réponse à la mise en œuvre de l’éthique :

  1. enseignement central de l’éthique en école d’ingénieur,
  2. création d’une chaire scientifique sur le sujet (avec recherches, publications…),
  3. prestation de serment obligatoire pilotée par un ordre des ingénieurs (Le serment du Permaingénieur (wordpress.com) ).

Mais alors, qu’attendons nous ?

Ne peut on pas voir ici une forme d’évitement organisé, une absence de volonté qui permet aux gouvernants et dirigeants d’étouffer dans l’œuf un contre pouvoir à leur boulimie capitaliste et destructrice ?

Publié par permaingenieur

Ingénieur conseil et formation en transition écologique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :